La pandémie nous affecte

Elle est entrée brutalement dans nos vies avec l’imposition de mesures sanitaires liées à la COVID. La distanciation et l’isolement social, les mesures d’hygiène, le port du masque, l’encadrement strict des loisirs, l’enfermement et le couvre-feu...

30 à 40% de français souffriraient d’un mal-être permanent. Dans notre entourage proche, il y a un enfant, un adolescent, un grand-parent, un ami qui ressentent de l’anxiété. Peut-être que vous aussi ?

Des solutions existent. Cet outil vous accompagne pour faire le point.

Avec CoronaPsy

1

En seulement 2 minutes

2

Évaluez vous, anonymement

3

Découvrez des solutions adaptées

sunDepuis la covid-19

Un ressenti de mal-être en hausse

malaise

1 personne sur 5 est touchée en France

De nombreux évènements de la vie peuvent provoquer un mal-être ou une anxiété.

Perspectives d'avenir

Vie professionnelle

Vie personnelle

Des solutions existent.

Une aide sur mesure, suivant votre besoin.

Les pouvoirs publics, les assureurs, les mutuelles, les régions et départements ont pris conscience de l'enjeu de la santé mentale. À différents niveaux, des solutions ont été mises en place. Nous listons celles qui peuvent vous convenir.

hotline

Au téléphone

Un n° national est mis à disposition pour tous les citoyens au 0 800 130 000. Mais une offre plus pointue est mise à disposition par les assureurs santé. Si vous y êtes éligible, nous vous le ferons savoir.

screen

Télé-consultation

Selon vos réponses une télé-consultation avec un médecin généraliste, ou psychiatre ou un psychologue pourra être proposée. La prise en charge des télé-consultations peut varier suivant vos contrats.

hospital

Orientation médicale

Une consultation avec un médecin ou un psychologue pourra également être recommandée selon vos réponses. Nous vous ferons savoir quel est la prise en charge adaptée à votre cas.

Découvrir le questionnaire (2min.)

sunQui sommes-nous ?

Nous sommes une alliance de médecins, de scientifiques et d'industriels.

L’initiative de l’Alliance Digitale contre la COVID-19, référencée par le Ministère des Solidarités et de la Santé a permis en 2020 à plus de 14 millions de Français d’être mieux informés sur la conduite à tenir en cas de suspicions au COVID-19 avec le site MaladieCoronavirus.fr.

Ce succès coopératif et d’intérêt général a mobilisé 22 partenaires (assureurs, mutuelles, start-up de la e-santé, associations …) coordonnés par le Pr Fabrice Denis, médecin et expert en e-santé, autour d’un seul objectif : réduire la pression sur les services d’urgence.

Nous avons mis en place à l’aide d’expert un questionnaire afin d’évaluer votre détresse psycologique, c’est très simple.

Foire aux questions

Quelques mots sur l'anxiété.

Que se cache t-il derrière cette notion de je suis stressé(e) ?

L’anxiété peut provoquer de nombreux troubles fonctionnels somatiques (troubles digestifs, hypertension, tachycardie, etc.) associés à une douleur morale.

C’est un ensemble de réactions produites par l'organisme pour s'adapter à une situation précise actuelle ou passée, grâce à des mécanismes biologiques, comme la sécrétion de certaines hormones, et psychologiques comme la mise en place de stratégies de défense. Le stress agit une fois que le problème est survenu contrairement à l’anxiété qui est une réaction mentale à une anticipation d’un potentiel problème futur.

Comprendre l’anxiété

C’est une émotion vécue comme désagréable qui correspond à imaginer, attendre l’arrivée d’un danger ou d’un problème à venir. Tout le monde connaît cette émotion, elle a un rôle protecteur dans notre quotidien et nous permet de nous y préparer par anticipation.

Les dysfonctionnements physiques (gorge serrée, signes respiratoires, céphalées, maux de ventre, vomissements, etc.) d’ordre fonctionnel, c’est-à-dire non liées à une pathologie identifiée. Ces signes s’associent à des degrés variables de douleur morale qui teintent l’humeur en sombre.

Comprendre l’évolution du mal-être vers l’anxiété généralisée

Lorsqu’un événement vous inquiète - comme par exemple votre travail, votre santé, vos finances - le mal-être est perçu comme un état désagréable et dans lequel vous n’arrivez pas à vous sentir bien. Ce sentiment peut être considéré comme normal au cours de l’adolescence (la difficulté à passer à l’âge adulte n’est pas toujours aisée), c’est un moment passager.

En revanche, le mal-être peut également évoluer. Votre attention se focalise sur ce sujet d’inquiétude. Vous ne pensez plus qu’à cela, vous ruminez et si c’était grave ? ou encore Et si je ne retrouvais pas ma vie d’avant ?.

Vous n’arrivez plus à prendre le recul nécessaire et ne ressasser que les idées négatives sans penser au positif.

Votre inquiétude se transforme petit à petit en irritabilité, vous êtes agité, vous avez des troubles du sommeil, des maux ou des tensions physiques. On parle alors d’anxiété généralisée.

Est-ce que l'anxiété est une maladie mentale ?

Certainement pas ! Nous ressentons tous cette émotion dans la vie. Elle nous permet de nous préparer à un problème qui surviendrait dans le futur. Comme par exemple, l’épreuve du bac, nous sommes dans une phase d’anxiété avant l’arrivée de l’examen.

Notre esprit se met dans une phase d’attente de la survenue de ce problème.

Nous pouvons ainsi nous préparer mentalement à affronter cette épreuve le jour J. L’anxiété est un phénomène qui nous protège d’un danger ou d’un problème.

Comprendre les troubles de l’anxiété et l’anxiété généralisée

Un excès d’anxiété va vous bloquer dans notre vie quotidienne : vous vous épuisez a toujours tout anticiper, de manière excessive, d’éventuelles difficultés (justifiées ou non).

Que va-t-il se passer ensuite ? Vous vous imaginez toujours le pire ? Les psychiatres parlent de peur sans objet. Il existe de nombreuses aides et prises en charges concernant cette pathologie. Les troubles de l’anxiété sont considérés, contrairement à la simple anxiété, comme une pathologie.

Qu'est-ce que l'anxiété généralisée peut provoquer ?

L’anxiété est une douleur morale qui peut provoquer de nombreux troubles physiques somatiques comme les troubles digestifs, l’hypertension, la tachycardie, des éruptions cutanées...

Quels sont les signes de l'anxiété ?

L’anxiété se caractérise par des dysfonctionnements physiques d’ordre fonctionnel, c’est-à-dire non liés à une pathologie identifiée. Par exemple, la gorge serrée, des signes respiratoires (respiration saccadée ou difficulté à respirer normalement), céphalées, maux de ventre, vomissements, etc. Ces signes s’associent à des degrés variables de douleur morale qui teintent l’humeur en sombre.

Comment un professionnel de santé peut-il vous aider à guérir de l'anxiété généralisée ?

Deux moyens ont prouvé leur efficacité.

1. Les traitements médicamenteux : tous les médicaments psychotropes, c'est-à-dire anxiolytiques, antidépresseurs, voire antipsychotiques. Sauf les thymorégulateurs comme le lithium qui sont inefficaces.

2. Et la « réorganisation cognitive » : attirer l’attention du patient vers des exercices intellectuels ou psychomoteurs – sport, dessin, etc. - pour parvenir à le distraire du mode de pensée anxieux qui l’envahit. On appelle cela la technique de diversion.

Ces traitements excluent les différentes approches psychothérapeutiques, du moins en première instance. Il faut d’abord identifier le problème, apprendre à vivre avec au quotidien à court terme et surtout retrouver un équilibre et un bien-être mental.

Dans un second temps, si vous en éprouvez le besoin, vous pourrez, travailler sur la cause profonde de ce mal-être et faire une analyse si vous le souhaitez. Mais sachez que cette seconde étape n’est pas obligatoire. Le principal est de vivre en bonne harmonie mentale.

Troubles de l'anxiété : quelles solutions ?

Première étape : être informé de manière éclairée sur ce qu'il arrive. L'évaluation proposée par CoronaPsy est une première étape.

Être pris en charge par des professionnels de santé.

Repenser son hygiène de vie : (re)pratiquer une activité physique (se balader, prendre l’air sont un bon début), avoir une alimentation équilibrée, consommer moins d’alcool et avoir de bonnes nuits de sommeil.

Tenter d'en parler librement à son entourage pour obtenir le soutien nécessaire. D'autres solutions existent, notamment des numéros d'écoute.

others

Comme eux, évaluez votre bien-être !

Découvrir le questionnaire (2min.)

sun